16.11.2006

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir 17h45, Dans les nuages, rêveur, je te regarde, te contemple à l'infini. Tu es si proche je pourrais te toucher, te voir travailler, sentir ton parfum, ta bouche, tes désirs, tes cheveux, ton sourire. Et pourtant dans le bleu de tes yeux, je me sens malheureux...

23:43 Écrit par fu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.