16.11.2006

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir Alors pour oublier tes yeux bleus, quand le jour prend la relève, du haut du midi je regarde le jour heureux qui de vert, de tuiles rouges et de briques est bien plus radieux....

23:43 Écrit par fu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.